Calvaire rue de Steinbach à Cernay

 

Calvaire situé à l'embranchement de la rue de Steinbach et du Faubourg des Vosger à Cernay.

Il porte la date du 14 septembre 1873 et le nom de son fondateur Christophe Fautsch de Cernay
(9.10.1821 - ?).
Le monument a été sculpté par Merckle.
Le Christ en croix est entouré de l'apôtre Jean et de Marie. Les statues sont métalliques et polychromes. Le socle est constitué de trois blocs de grès rose.

Sur le piédestal du bloc central figure une inscription partiellement effacée par l'érosion:
Vater! vergib ihnen
denn sie wissen nicht was sie thun.
Lukas 23.34

Jesus Barmherzigkeit!
100 Tage Ablass.

Il s'agit d'un extrait du verset 34 au chapitre 23 de l'Evangile selon Saint Luc :
Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.
Luc 23.34

Jésus, miséricorde!
100 jours d'indulgence.

Sur les trois blocs de grès, on peut lire :
Siehe! dein Sohn Johannes 19 26 (Vois! voici ton fils (Jean 19 26))
Erigé par CHRISTOPHE FAUTSCH Le 14 7.BRE 1873
Siehe! deine Mutter Johannes 19 27 (Vois! voici ta mère (Jean 19 27))

Rénovation du calvaire en 2013
C'est une extraordinaire chaîne de bonnes volontés qui a permis la restauration du calvaire datant de 1873 grâce à l'initiative de Danielle Griffanti et un don de Charles Floderer de Steinbach. Les services techniques de la Ville de Cernay ont procédé au démontage, à la remise en état et au fleurissement de la placette. Les stèles ont été nettoyées par Fennec services. Monique Samolany a obtenu de la société Emerson le sablage du Christ. Jean Girardey a mis un atelier de Cernay Environnement à disposition pour remettre les statues en peinture (par Danielle Griffanti). José Doerflinger a realisé toutes les opérations de soudage. La ferronnerie Gaertner de Ranspach a realisé une nouvelle croix. Enfin, après deux ans de travaux, le 28 novembre dernier, la délicate opération de remontage a pu avoir lieu. La bénédiction du calvaire rénové a été faite le 7 décembre 2013 par l'abbé Jean-Marie Renoux en présence du vicaire épiscopal Hubert Schmitt et de Michel Sordi Député Maire.