Statue de Saint Jean Népomucène à Cernay

 

 

Statue de Saint Jean Népomucène (fête le 16 mai) en grès rose sur piédestal située au bord de la Thur en contrebas du pont Basset.

Saint Jean Népomucène (né à Nepomuck en Bohême) a été jeté du haut d'un pont dans la Moldau en 1383 sur ordre du roi Venceslas IV auquel il aurait refusé de révéler la teneur de la confession de la reine Jeanne son épouse. Canonisé en 1729, il est considéré comme le saint protecteur des villes contre les inondations.

A Cernay, une statue polychrome de Saint Jean Népomucène avait été érigée en 1802 en place Saint-Jean (aujourd'hui place du monument aux morts). La statue fut offerte à la ville par M. Georges Witz .
Saint Jean Népomucène avait à l'époque une tête stellée (auréole d'étoiles) (1). Dans sa main droite, il tient la palme du martyre et il soutient du bras gauche un crucifix, attribut du prédicateur.
Décapitée lors des combats de la première guerre mondiale, la statue fut restaurée, malheureusement avec une tête trop petite et on lui trouva un refuge au croisement de la rue du Vieil Armand et du Faubourg d'Uffholtz. Depuis, les outrages du temps lui ont fait perdre crucifix et bras et ont rendu sa restauration impossible.

La municipalité de Cernay a décidé de commander une statue nouvelle, copie de l'ancienne. Elle a été réalisée par le sculpteur Hitter de Wittelsheim dans un bloc de grès de Niederwiller. L'ancienne statue a été placée dans le jardin du musée de Cernay.

La nouvelle statue a été inaugurée le 14 mai 2011 selon l'ancien rite d'avant 1914 qui consistait à fleurir une fois l'an la statue de Saint Jean Népomucène et à confier une couronne de fleurs au fil des eaux de la Thur.


(1) source : Cernay, son passé, son présent 1907 Dépierre