Historique de l'église d'Uffholtz

Uffholtz est cité pour la première fois en 823 comme faisant partie de l'abbaye de Murbach.

En 1252, Ulrich II de Ferrette et l'abbé de Murbach s'opposent au sujet des droits sur le village d'Uffholtz. Il est probable que le premier lieu de culte catholique existait dès cette époque.

Depuis le XVème siècle, il est attesté que l'église paroissiale est placée sous le vocable de Saint Erasme, évêque et martyr du IVème siècle.

La deuxième église :
En 1825, un nouveau lieu, plus en hauteur, fut choisi pour construire l'église nouvelle. La population était alors d'environ 800 habitants.

Au cours de la première guerre mondiale, le village étant situé dans la zone du front au pied du Hartmannswillerkopf (Vieil Armand), le village fut entièrement détruit et de l'église il ne subsistait bientôt plus qu'un clocher en ruine d'une hauteur réduite d'un bon tiers.

La troisième église :
Le curé Heck venant de Rouffach pris en charge le relèvement du village sinistré. Il souhaitait abattre le clocher et reconstruire l'église, mais il n'arriva pas à gagner les autorités à sa cause. On lui demandait de remonter les murs en consolidant l'existant. En échange d'un baril de bière, il demanda alors à des artificiers de faire sauter une charge de dynamite à 1m du clocher pour tester la solidité de ce qu'il en restait. Le lendemain, il n'y avait plus pierre sur pierre à l'emplacement du clocher. Il fallut bien consentir à une reconstruction complète.

Le 4 avril 1924, on posa enfin la première pierre de l'église actuelle, bien plus grande et vaste que celle de 1825. Elle s'inspire de l'église de Corbehem (Pas de Calais) avec ses trois travées voutées sous un même toit.

Sur la photo ci-dessus, prise dans l'axe ouest-est, on reconnait à l'Est le cimetière où se situait la première église.